penis büyütücü penıs buyutucu penis buyutucu penıs büyütücü penis büyütücü 2015 songs 2015 şarkıları song lyrics songs 2015 2015 mp3 download song 2015 2015 download 2015 android download 2015 music download 2015 mp3 download 2015 game download 2015 film download 2015 indir güncel olaylar güncel olay güncel haber fragman izle fragman seyret fragman izle müzik indirme programı müzik indirme programı indir müzik indirme programı yükle müzik indirme programları müzik indirme programı indir gezginler mp3 indirme programı tubidy müzik indirme programı şarkı indirme programı müzik indirme siteleri en iyi müzik indirme programı müzik indir mp3 download müzik indirme programı türkçe ücretsiz müzik indirme programı muzik indirme programi adobe adobe yükle adobe indir adobe flash indir adobe flash player indir adobe flash player gezginler adobe flash player güncelle adobe flash player yükle adobe flash player indir adobe flash player gezginler adobe flash player güncelle adobe flash player yükle adobe acrobat reader indir adobe reader indir adobe acrobat indir adobe photoshop indir adobe shockwave indir adobe shockwave player adobe connect indir yandex yandex browser yandex browser indir yandex indir gezginler yandex disk indir yandex yükle yandex indir sohbet sohbet sohbete katıl hemen sohbet seviyeli sohbet kanalları sohbete bağlan bedava sohbet odaları istanbul sohbet odaları istanbul sohbet sitesi sohbet odaları sohbet sitesi http://www.escortangara.com escort ankara ankara escort escort ankara ankaraescort saatlik escort bayan angara escort escort bursa bursa escort ankara bayan escort bursa bursa bayan escort ankara escort ankara escort bayan escort bayan ankara escort ankara bayan ankara bayan escort türkçe arama motoru fragman fragman izle fragman seyret fragman seyret video ders izle ekol hoca ders ekol hoca sağlık videoları sağlık uzmantv spor videoları spor haberleri kaçak gelinler şeref meselesi kiraz mevsimi ulan istanbul kertenkele kertenkele fragman izle bölüm izle türkçe arama motoru fragman seyret fragman izle fragman seyret fragman izle bölüm izle xnxx izle porno izle full hd sex porno izle türkçe arama motoru xnxx porn sex sex izle sex seyret porno porno izle porno seyret uzeyir mehdizade üzeyir mehdizade üzeyir 2014 üzeyir 2015 uzeyir 2015 irosi paü forum paü sosyal ağ paü topluluk pop müzik pop muziek popmuziek pop music film izle film seyret hovep film izle film izle film izle hd film izle full film izle türkçe dublaj film izle/a> online film izle hd film/a> film replikleri indirmeden film izle/a> sinema izle film izle 2015 film seyret 1080p hd izle 1080p izle 6gq android android video android games ios apple android forum

 

 

PROTEGER LES THERAPEUTES DU 'BURNOUT'

Savez-vous reconnaître le burnout (l’épuisement) professionnel chez vous-même et chez les autres ? Savez-vous quelles ressources sont disponibles pour faire face au burnout chez les thérapeutes ? Vous sentez-vous à l’aise à la perspective de confronter un confrère souffrant de burnout ? Beaucoup d’entre nous répondraient non à ces trois questions qu’adresse un article de Penni Smith et Shannon Burton, dans le dernier numéro de Clinical Psychology Science and Practice.
Le burnout des thérapeutes est un phénomène réel et souvent ignoré. Que faire pour préserver notre bien-être de thérapeute, afin de protéger nos patients ? La détresse précède souvent le burnout qui est défini comme une condition qui compromet le fonctionnement professionnel du psychologue à un point qui pourrait faire du mal au client ou rendre ses services inéfficaces’. (Munsey, C. 2006).
En matière de détresse personnelle, les thérapeutes font état au premier chef d’épuisement émotionnel, de stress professionnel, de fatigue et de désillusion (Mahoney 1997). Le burnout est défini comme un syndrome composé de sentiments d’épuisement émotionnel, de dépersonnalisation et de réduction d’accomplissement personnel (Maslach 1981). Les thérapeutes les plus jeunes sont les plus exposés à ce risque.
Non seulement il est difficile pour la plupart des psychologues de reconnaître et de confronter le burnout chez les collègues, mais la même chose est vraie pour nous-mêmes. Nos formations nous laissent souvent l’impression que nous devons avoir l’air compétent tout le temps et nous encouragent peu à exprimer nos faiblesses personnelles.
Face à des difficultés psychologiques personnelles, on pourrait s’attendre à ce que les thérapeutes aient l’idée de demander l’aide d’un autre thérapeute, et pourtant une étude de Michael Mahoney (1997) indique que 21% des thérapeutes voudraient être plus ouvert à cette idée, 18% exprimaient des doutes sur la valeur d’un tel travail, 16% avouaient de la honte à être patient et 13% des soucis de confidentialité. Même quand les thérapeutes se rendent compte qu’ils ont des soucis, ils négligent souvent de prendre soin d’eux-mêmes. Carl Rogers lui-même disait, à la fin de sa vie, qu’il avait toujours été bien meilleur à prendre soin des autres que de lui-même.
Il vaut mieux prévenir que guérir, et cela s’applique aussi aux thérapeutes. Là encore, ce que nous recommandons à nos clients s’applique à nous : avoir une activité physique régulière, ne pas se laisser déborder par les respnsabilités professionelles, se préserver des loisirs et des vacances. Il peut être utile de se déconnecter du net ou du téléphone pendant ses congés. Mais Sotiria Grafanaki (2005) suggère que l’important c’est surtout d’apprendre à être présent dans ses activités de loisir. Une autre stratégie intéressante suggérée dans cet article est le système des ‘mentors’ dans lequel un thérapeute expérimenté suit et soutient la progression d’un thérapeute débutant.

Les étudiants-thérapeutes entendent souvent Charly Cungi les encourager régulièrement à prendre bien soin de leur instrument le plus précieux, eux-mêmes. Dans How to fail as a therapist, 50 ways to lose or damage your patients, (Comment échouer en thérapie, 50 manières de perdre ou de faire du mal à vos patients), Bernard Schwartz et John Flowers proposent plusieurs stratégies pour se préserver de l'Erreur N°46: Comment ne pas pas être à l'écoute de son bien-être :
- S'évaluer régulièrement avec l'Inventaire de Burnout de Maslach (1981) en quelques clics et en français sur le net.
- Rejoindre ou créer un groupe d'intervision entre thérapeutes.
- Rester vigilant et surveiller l'apparition des signes de surcharge des thérapeutes:
+++ Voir trop de clients du même type.
+++ Se sentir plus irrité en présence de ses clients.
+++ Perte d'intérêt pour la profession, par exemple moins lire les revues professionnelles, ne plus assister à des conférences et/ou formations.
+++ Augmentation de la procrastination pour rapeller les clients ou tenir les notes de thérapie et les dossiers des clients à jour.
+++ Des journées de travail sans plages de repos entre clients.
Benjamin Schoendorff

 

DOSSIER : AMELIORER SON EXPERTISE CLINIQUE

Comment développer son expertise de clinicien/ne? Avec les TCCs, nous savons que nous disposons de méthodes efficaces de réduction de la souffrance humaine. Mais la recherche nous montre aussi que les différences d'expertise entre cliniciens annulent bien souvent les différences d'efficacité technologique. Un peu à la manière dont équiper un joueur de tennis de la meilleure raquette existante ne garantit en rien qu'il va gagner ses matches... Nous ouvrons donc aujourd'hui un dossier pratique sur comment améliorer son expertise clinique. Ce dossier se concentrera sur la fourniture d'instruments et de procédures efficaces pour vous permettre d'augmenter votre expertise clinique. N'hésitez pas à nous donner votre feedback si vous choisissez d'essayer les instruments et techniques présentés.

Différence d'efficacité entre les meilleurs thérapeutes (best) et les moins efficaces (worst). Tiré de Lambert et al. 2005

 

1-L'EXPERTISE CLINIQUE

Cannon Thomas, a travaillé sur la question du développement de l’expertise clinique chez les psychothérapeutes et ce qui va suivre est largement basé sur une présentation qu'il a fait à la communauté d'apprentissage en ligne Practice Ground.
En psychologie cognitive, l’expertise est définie par la performance, c’est à dire l’obtention régulière du plus haut niveau de performance dans un domaine donné. Il est notable qu’il n’y a pas de relation nécessaire en expertise et expérience, au delà de la première année d’expérience. Plus surprenant encore, il n’y a pas non plus de relation entre le niveau d’expertise et le niveau de formation des thérapeutes. Cela est tout aussi vrai en TCC que pour les autres modalités thérapeutiques.
En tant que thérapeutes TCC, nous sommes engagés dans les thérapies empiriquement validées, pourtant les études montrent qu'en clinique de ville, les résultats des traitements empiriquement validés ne sont pas dramatiquement supérieurs à la thérapie de soutien. Il apparait que 2/3 des patients présentent encore des symptômes important en fin de traitement. 1/3 ne s’améliore pas et les taux de rechutes demeurent importants.
Selon la division 12 de l'American Psychological Association, La pratique empiriquement validée en psychologie est l’intégration de la meilleure recherche disponible avec l’expertise clinique, le contexte des caractéristiques, de la culture et des préférences du patient. Or cette dimension d’expertise clinique est la plus problématique. Les études comparant les résultats d’équation de régression au jugement clinique des thérapeutes montrent que les équations prédisent mieux les résultats de thérapie que le jugement des cliniciens, qui surestiment toujours leur efficacité (Dawes, Faust, & Meehl, 1989, Science).
Si, toutes disciplines confondues, l'expertise des pratiquants amateurs ne progresse plus passé la première année de pratique, les experts continuent à progresser pendant environ dix ans. La psychologie cognitive nous montre que tout apprentissage est dans un premier temps conscient, puis s'automatise (par exemple l'apprentissage de la conduite). Elle nous indique aussi que c'est l'entrainement de compétences ciblées nourri par un feedback immédiat qui est la clé du développement de l'expertise. C'est ainsi que les musiciens et les sportifs de haut niveau développent leur expertise. Ce feedback est aussi important sur le résultat (la balle est-elle dans le cours) que sur le processus (ce que les entraineurs observent et qu'ils relayent au sportif).
Selon K. Anders Ericsson, dans The Road to Excellence (Le chemin de l'excellence), ce qui fait la différence entre 'amateurs' et experts c'est que les experts
– Identifient un processus cible et un résultat spécifique
– Isolent la section significative de la sequence cible
– Répètent la compétence en visant la maitrise
Les experts receuillent également du feedback utile ce qui leur fournit une indication immédiate sur l'efficacité de leur performance. Le feedback en provenance d'autres - professeurs, mentors, etc... - est souvent essentiel.
Ce qui fait la différence entre les professions d'excellence reconnue (comme par exemple la chirurgie) et d'expertise présumée (comme la notre), c'est donc l'accès au feedback. Or en psychothérapie, nous ne recevons pas naturellement de feedback immédiat, ni ne sommes, le plus souvent, en mesure d'observer les processus en temps réel.
Cannon Thomas propose des stratégies claires et des instuments pour créer les conditions d'apprentissage de l'expertise pour nous même.
• Evaluer le progrès en se basant sur des données objectives.Assessing progress based on
– Résultats -- Les évaluations du client report et les évaluations des thérapeutes
– Processus --Feedback des clients
– Processus --Feedback d'analyse des séquences, d'enregistrement audio et vidéos et feedback venant de mentors et de pairs
• Se fixer des buts clairs d'évolution vers la maitrise
• Définir et pratiquer le processus visé
Il existe trois grandes dimensions qu'il peut être utile de mesurer.
-1. L'évolution des symptômes. Thomas recommande l'utilisation de l'échelle DASS 21 qui mesure la dépression, l'anxiété et le stress, soit les trois dimensions les plus importantes en clinique courante.
-2. La qualité de l'alliance thérapeutique, qui, ainsi que les travaux de Michael Lambert et son équipe le montre, est le plus fort prédicteur de l'efficacité clinique, toutes orientations théoriques confondues.
-3. Des mesures idiographiques adaptées au symptômes et/ou aux buts de chaque patient.

Pour aujourd'hui, nous mettons à votre disposition la fiche de calcul Excel reprenant le questionnaire DASS, ainsi que l'échelle DASS 21 en français.

Il vous suffit alors de remettre le questionnaire à vos patients et de leur demander de le remplir puis de vous annoncer les scores de chaque question alors que vous entrez les chiffres dans la feuille de calcul excel. L'entrée des données prend moins d'une minute. Une fois cela fait, cliquez sur l'onglet 'rapport' qui vous permettra de visualiser graphiquement et de suivre, d'une séance à l'autre, l'évolution de vos patients sur les trois dimensions. Le niveau des symptômes a été normé sur de larges populations (nord-américaines) et un code couleur permet de suivre la sévérité de ces symptômes. Vous voici en possession d'un système de feedback rapide des trois grandes dimensions symptomatiques. Les patients apprécient également beaucoup ce système.
Dans la prochaine livraison de ce dossier, nous reviendrons sur les mesures d'alliance thérapeutique et idiographiques.
Benjamin Schoendorff

 

(Posté le 1er mai 2009)
 
Rechercher